Skip to Content

Monthly Archives: décembre 2011

Petits détails regrettables du Dufour 34 E

Par

Dommage, que la jupe arrière soit si difficile à ouvrir et pourtant, elle a été qualifiée d’ingénieuse par un magasine spécialisé. Le poids de l’équipier chargé de la manoeuvre, suffit à empêcher son ouverture. J’imagine la panique si par malheur on était obligé de mettre la survie à l’eau.Le chantier m’a promis de faire le nécessaire.

Dommage le passe coque en col de cygne, véritable piège à écoutes. Il nous a fallu  inventer un bricolage plus ou moins esthétique pour pallier à ce défaut.

Dommage l’emplacement réservé à l’écran du pilote auto et à celui de l’écran de contact moteur. Il faut se mettre à quatre pattes pour espérer percevoir une indication.Quant à celui réservé aux deux compas, de nuit, ils sont parfaitement illisibles.

cabriolet de descente du Dufour 34E

Par

Cette année, j’ai fait installer un cabriolet de descente. Pour les navigations hors saison d’été et les quarts de nuit un cabriolet de descente s’était révélé indispensable. Après réflexion, mon choix s’est porté sur le cabriolet de descente proposé par Dufour. Il est d’une bonne facture et ses deux poches intérieures ainsi que la possibilité d’ouvrir le devant quand il fait chaud,  le rendent très pratique. On peut juste lui reprocher sont look un peu rétro.